Mes 5 indispensables du moment pour bujoter – CD4C#3

Mes 5 indispensables du moment pour bujoter

On se retrouve aujourd’hui pour un nouvel article dans le cadre du Cercle. Pour cette troisième série, nous avons choisi de vous parler matériel. En effet nous avons toutes des carnets très différents, ce qui va vous permettre d’avoir un large aperçu de nos stylos et autres fournitures préférées !

Au-delà de l’aspect agenda personnalisé, le Bullet Journal est également un formidable outil de développement personnel, et d’expression artistique. Et qui dit expression artistique dit matériel. Je tiens donc avant toute chose à rappeler ce principe de base qu’on a souvent tendance à oublier :

Pour tenir un Bullet Journal, il suffit simplement d’un carnet et d’un stylo.

Rien ne vous empêche d’investir dans du matériel d’écriture ou de dessin sophistiqué. Mais il ne faut pas que cet aspect matériel soit un frein à votre utilisation du Bullet Journal.

Pour ma part, en plus de mon carnet bien entendu, je dirais qu’en ce moment, il y a cinq indispensables dont je ne me sépare jamais.

#1 Mes stylos maïca

Mes 5 indispensables du moment pour bujoter

J’ai longtemps cherché un stylo noir qui me convienne pour écrire tous les jours dans mon Bullet Journal. J’ai longtemps utilisé des feutres fins comme les Faber-Castell ou les Sakura Micron, mais mon problème était la pointe qui avait tendance à s’enfoncer et à s’aplatir. Pourtant je n’ai pas l’impression d’appuyer très fort avec mes stylos, mais visiblement c’est cas …

J’ai ensuite testé les stylos à encore gel comme les Pilot. J’aime beaucoup ce type de stylos, car je peux également tracer des traits à la règle avec sans risque d’abîmer la pointe. Mais je n’étais pas tellement convaincue car l’encre mettait un peu trop longtemps à sécher à mon goût.

Et puis grâce à Karolina, j’ai découvert les Pilot maïca. Et depuis je ne les quitte plus ! Il s’agit de stylos billes dont la pointe est extrêmement fine. Ils existent dans une douzaine de couleurs plutôt sympa et qui ressortent bien sur le papier. Mon maïca noir est le stylo qui m’accompagne vraiment partout et avec lequel j’écris principalement dans mon Bullet Journal.

#2 Mon Tombow Fudonesuke

Mes 5 indispensables du moment pour bujoter

Mon deuxième indispensable est sans aucune hésitation mon Tombow Fudenosuke qui me permet de réaliser de jolis titres calligraphiés. Depuis toute petite j’adore la calligraphie. Mais je dois vous avouer que je suis très peu adroite avec une plume et un encrier pour réaliser des pleins et des déliés. J’ai découvert ensuite la « fausse calligraphie », que j’ai utilisé pendant un moment, mais je trouve que cette technique prend un peu trop de temps à utiliser au quotidien lorsque je remplis mon  Bullet Journal.

Et puis j’ai découvert les feutres de calligraphie japonaise. La pointe permet de faire des traits fins ou épais comme une plume, avec le côté ultra pratique du format stylo. J’ai mis un peu de temps à l’apprivoiser, et encore aujourd’hui il m’arrive de remplir une ou deux feuilles le soir pour m’entraîner. Mais je ne regrette pas, car à présent je peux réaliser de jolis titres en dix secondes chrono !

#3 Mes Tombow Dual Brush

Mes 5 indispensables du moment pour bujoter

Les Tombow Dual Bruch sont des stylos pinceaux dont l’encre est à base d’eau. Ils possèdent également une seconde pointe feutre. Le gros avantage de ces feutres, c’est qu’ils sont miscibles entre eux et réagissent bien à l’eau, ce qui permet de faire de jolis effets d’aquarelle.

Je les utilise beaucoup pour le dessin, mais également dans mon Bullet Journal, surtout les couleurs assez claires ou pastel. Ils me servent à réaliser les ombres, à mettre en avant certains textes, ou à surligner.

Mes Tombow Mono Drawing Pen

Mes 5 indispensables du moment pour bujoter

Je vous disais plus haut que j’avais testé beaucoup de marques de feutres fins. Mes préférés pour le Bullet Journal sont sans aucun doute mes Tombow MONO drawingpen. Mais pourquoi me direz-vous ?

Parce que d’une part ils sont très résistants. Je n’ai pas encore eu de problème de pointe qui s’écrase avec eux. Et ensuite parce que parmi tous ceux que je possède, ce sont les feutres qui sèchent le plus vite. Souvent je prépare mes mises en page au crayon avant de les repasser à l’encre. Et il n’y a rien de plus frustrant que de se retrouver avec une page pleine de bavures après l’avoir gommée … Je n’ai jamais eu ce problème avec ces feutres !

Du coup je m’en sers pour préparer mes pages mensuelles ou hebdomadaires. En revanche pour écrire au quotidien et remplir ces pages, j’utilise mon maïca.

Ma règle

Mes 5 indispensables du moment pour bujoter

Même si parfois il m’arrive de tracer des lignes à main levée, la plupart du temps, j’aime utiliser une règle pour avoir des traits bien droits (on ne se refait pas …). J’utilise la plupart du temps une petite règle souple Filofax. L’avantage, c’est qu’elle me sert également de marque-page !

Et vous, quels seraient vos indispensables du moment pour bujoter si vous ne deviez en choisir seulement cinq ? 

Elodie - Soho Hana


Le Cercle des 4 carnets #3

Découvrez les autres articles du cercle sur la même thématique !

Cercle des 4 Carnets - article 3

Plan with Ady minimal.plan / Journaling Addict / Caro de la Papet’

Bienvenue à Ady qui nous rejoint pour ce troisième article du Cercle ! 


Matériel utilisé

Cet article fait partie d’un programme d’affiliation. Ce qui signifie que si vous cliquez sur un lien et que vous effectuez un achat sur Amazon, je recevrai une petite commission sans frais supplémentaire pour vous.

Merci pour votre soutien à Soho Hana ! 


Partager l’article

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Mes 5 indispensables du moment pour bujoter


Vous aimerez aussi :

12 commentaire sur “Mes 5 indispensables du moment pour bujoter – CD4C#3

  1. bonjour, Je découvre grâce à ton article le stylo pilot Maïca qui permet d’avoir une écriture très fine ( je lis 0.2 sur Amazon) Merci pour l’info depuis le temps que j’en cherchais un ! et hop dans mon panier ! J’ai commandé aussi le tombow fudenosuke pour essayer !

  2. Mon banquier ne te remercie pas (mais moi, si !) : j’ai craqué pour le feutre Tombow, les Maica, les microns que je voulais depuis longtemps et les 20 pochoirs présentés dans un autre article 0:-)

  3. Bonjour Elodie. J’avais bien envie de tester les mono drawing pens… ton argument séchage rapide finit de me convaincre pour mon prochain achat, car les ravages de la gomme sont fréquents aussi dans mon bullet journal !

    1. Hello Mathilde ! Oui c’est tellement frustrant la gomme … Les mono drawing pens sont vraiment impressionnants pour ça. Je crois qu’ils sont en promo chez Blitsy en ce moment, c’est le moment de craquer 😉

  4. Je ne connaissais pas les pilot maïca. Tu as éveillé ma curiosité! Je serais attentive sur tes prochaines photos insta, notamment pour voir leurs mines!
    J’apprécie beaucoup ce sujet partagé et découvre que ce n’est pas le 1e. Je crois que je vais passer ma soirée sur vos blogs lol
    Bises <3

    1. Hello ! Je suis super contente que le concept te plaise 🙂
      Nous on prend beaucoup de plaisir à préparer et à rédiger ces articles autour d’une même thématique. N’hésite pas si tu as des questions sur les maïcas !

  5. Coucou 🙂
    J’ai commencé le bullet journal cette année. Mes indispensables sont les feutres fin Faber Castell. Je m’en sers pour les titres et les encadrés. J’ai quelques feutre Tombow Dual Brush. Récemment j’ai acheter des stylos Staedler pour avoir des mines plus fines. Sinon pour écrire tous les jours dedans j’utilise Pilot V-ball 0,5 qui fait bien l’affaire.
    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *