Bullet Journal, l’envers du décor … – CD4C#2

Bullet Journal - l'envers du décor

Je suis ravie de vous retrouver aujourd’hui pour le deuxième article du Cercle des 4 Carnets. Cette fois-ci nous avions envie de vous parler de l’envers du décor autour de l’univers du Bullet Journal.

En effet sur les blogs et les réseaux sociaux, les images de carnets sont toutes plus belles les unes que les autres. Mais rassurez-vous, nous ne sommes pas infaillibles, loin de là ! Nous avons nous aussi dans nos carnets de nombreuses pages ratées, et de nombreux tests abandonnés. Car c’est ça aussi le Bullet Journal :

tester, apprendre, recommencer

Alors effectivement, nous ne sommes souvent pas très fiers de ces échecs, et ce ne sont pas les pages que nous partageons sur les réseaux sociaux. Sauf aujourd’hui ! Aujourd’hui je vous propose de découvrir quelques uns de mes travers, et je sais que nous sommes d’ailleurs beaucoup à les rencontrer… 

Bullet Journal - l'envers du décor

Un index pas vraiment à jour …

L’index, c’est un peu la colonne vertébrale du Bullet Journal. C’est une des caractéristiques qui différencie un carnet de notes classique de cet outil d’organisation. Et même si généralement, au début de chaque carnet, mon index est scrupuleusement complété à chaque ajout de pages, au fur et à mesure, j’ai une fâcheuse tendance à oublier de le remplir régulièrement …

Bullet Journal - l'envers du décor - un index pas vraiment à jour
Bullet Journal – l’envers du décor – un index pas vraiment à jour

Que faire dans ce cas ? Il suffit simplement de prendre une petite demi-heure lorsque vous serez motivé, et de parcourir votre Bullet Journal pour mettre à jour ce fameux index. Rien d’irrémédiable ! Même si vous n’en voyez pas vraiment l’utilité, je vous conseille de le faire. En effet lorsque vous aurez plusieurs carnets remplis et que vous rechercherez une page en particulier, vous serez content de trouver vos index à jour, croyez-moi ! 

Les carnets non terminés

Un autre principe de base du Bullet Journal : optimiser chaque carnet en ne laissant pas de page blanche. Et même si je rêverais d’avoir une jolie collection de carnets qui se suivent, je vous avoue avoir déjà laissé de côté un carnet en cours de route.

Mon tout premier carnet par exemple comportait des pages quadrillées. C’était un Bullet Journal “pur”, pas de décoration, pas de jolis titres. Au final le côté austère m’a poussé à m’en servir de moins en moins, jusqu’à l’abandonner. Et lorsque j’ai voulu recommencer à tester cette méthode, je n’ai pas résisté à l’envie d’investir dans un joli carnet à pointillés.

Un autre cas de figure, c’est lorsque je suis passée sur un format A6. Mon Bullet Journal A5 n’était qu’à moitié rempli, mais je ne me voyais pas attendre 3 à 4 mois supplémentaires pour tester ce nouveau format qui me faisait vraiment envie. J’ai donc abandonné mon Leuchtturm cuivré …

Bullet Journal - l'envers du décor - Carnet non terminé
Bullet Journal – l’envers du décor – Carnet non terminé

Que faire dans ce cas ? Si vous avez tendance à recommencer un nouveau carnet tous les mois, c’est peut-être que ce support n’est pas fait pour vous. Avez-vous déjà testé un système à anneaux ?

Quoiqu’il arrive, ce n’est pas parce que vous avez changé de carnet que l’ancien ne peut plus être utilisé. Pour ma part mon Leuchtturm cuivré me sert aujourd’hui à tester des mises en pages, et à noter les idées qui me viennent un peu en vrac sur mes futurs projets !

Les trackers abandonnés

Ah les trackers mensuels … j’admire tellement ces jolis tableaux remplis sur les réseaux sociaux ! Mais je dois vous avouer que je n’ai jamais réussi à en tenir un seul jusqu’au bout … Même celui d’octobre, que j’ai décoré pour me donner envie de l’utiliser, je l’ai abandonné au bout de deux semaines.

Bullet Journal - l'envers du décor - Tracker abandonné
Bullet Journal – l’envers du décor – Tracker abandonné

Quant aux Moon Mandala, les premiers étaient remplis régulièrement. Aujourd’hui je pense que je vais arrêter d’utiliser ce tracker car les deux derniers sont à peine coloriés …

Bullet Journal - l'envers du décor - Moon Tracker abandonné
Bullet Journal – l’envers du décor – Moon Tracker abandonné

Que faire dans ce cas ? Vous êtes-vous déjà posé la question de l’utilité de votre tracker ? Si vous ne l’utilisez pas, c’est peut-être que vous n’en avez tout simplement pas ou plus besoin. Pour ma part le tracker hebdomadaire a tendance à mieux fonctionner.

Je pense également revenir bientôt à un tracker annuel pour mes tâches ménagères notamment, qui comportera uniquement les numéros de semaine. Vous pouvez donc essayer de changer la temporalité de votre tracker pour trouver celle qui vous correspond le mieux.

Les pages blanches

Il m’arrive parfois de laisser de la place pour finir le mois lorsque je prépare le mois suivant. Surtout étant donné que pour alimenter le blog, j’ai tendance à effectuer ma préparation pour le mois suivant assez tôt. Mais mes calculs ne sont pas toujours exacts, et je me retrouve avec des pages blanches.

Bullet Journal - l'envers du décor - Page blanche
Bullet Journal – l’envers du décor – Page blanche

Que faire dans ce cas ? J’utilise souvent les pages blanches disséminées dans mon Bullet Journal pour ajouter une collection. Grâce à l’index, je sais que je pourrai facilement la retrouver.

Ou si j’ai un peu plus de temps, j’ajoute une citation qui me motive particulièrement, ou bien un dessin, ce qui a l’avantage d’embellir mon carnet et de me donner encore plus envie d’écrire dedans ! Si vous n’avez pas la fibre artistique, imprimez une image qui vous parle. Ou bien un coloriage (vous en trouverez quelques-uns sur la boutique …).

Des plannings dont je ne me suis presque pas servi

Une des difficultés du Bullet Journal, c’est de trouver les mises en pages qui nous conviennent. Et croyez-moi, dans mon Bullet Journal dédié au blog, j’ai dû faire une dizaine d’essais avant de trouver LA mise en page hebdomadaire qui me convenait parfaitement. Oui vous avez bien lu, au moins dix essais ! La preuve qu’il est parfois utile d’avoir un carnet “abandonné” dans lequel on peut faire quelques tests !

Que faire dans ce cas ? Vous avez vous aussi des plannings annuels, mensuels ou hebdomadaires dont vous ne vous êtes finalement pas servi ? Et bien au moins, à présent, à défaut de savoir ce qui vous convient, vous savez ce qui ne vous convient pas ! Ne considérez pas ces pages comme des pages ratées ou inutiles, et remémorez-vous ma devise : tester, apprendre, recommencer !

Les ratures et les erreurs …

A mon grand désespoir, je ne suis malheureusement pas parfaite ! Et je prépare rarement mes pages au crayon. Ce qui signifie que je me trompe souvent, notamment sur les titres qui ne tiennent pas sur la largeur de la page, ou encore dans les dates de mon planning quotidien.

Bullet Journal - l'envers du décor - Titre raté
Bullet Journal – l’envers du décor – Titre raté

Et je dois vous avouer que quand j’ai presque terminé une jolie page qui m’a pris pas mal de temps, et que soudain, je me rends compte que j’ai fait une erreur, je suis souvent énervée, très énervée …

Bullet Journal - l'envers du décor - Erreur dans mes dailies
Bullet Journal – l’envers du décor – Erreur dans mes dailies

Que faire dans ce cas ? Soufflez ! Ce n’est qu’un carnet après tout ! Je vous ai déjà parlé ici de mon petit côté perfectionniste, et de comment le Bullet Journal m’a beaucoup aidée sur ce point.

J’ai à présent développé tout un tas d’astuces pour rattraper les dégâts lorsque je me trompe : étiquettes blanches, stickers, collage d’une feuille vierge découpée à la fin de mon carnet, … les techniques sont nombreuses. Et puis parfois, je fais juste une grosse croix, et j’ajoute un petit commentaire. Parce que ça me fait toujours sourire lorsque je parcours à nouveau ces pages quelques semaines ou quelques mois plus tard !

 

J’espère que ces quelques exemples vous auront permis de vous décomplexer et d’anticiper sans appréhension vos futures pages. Comme vous pouvez le constater, mon Bullet Journal actuel, tout comme mes précédents carnets, n’est pas parfait, loin de là !

En choisissant cette méthode, vous faites également le choix d’un système analogique, dans lequel vous n’avez pas bouton “Annuler”.

Et n’est-ce pas plus mal finalement ?

Elodie - Soho Hana

 

 


Le Cercle des 4 carnets #2

Découvrez les autres articles du cercle sur la même thématique !

Cercle des 4 Carnets #2PowaPowa minimal.plan / Journaling Addict / Caro de la Papet’

Bienvenue à Caroline qui nous rejoint pour ce deuxième article du Cercle 4 Carnets !

EDIT du 31/10 : Le blog de Powa est actuellement indisponible suite à un problème technique.


Matériel utilisé

Cet article fait partie d’un programme d’affiliation. Ce qui signifie que si vous cliquez sur un lien et que vous effectuez un achat sur Amazon, je recevrai une petite commission sans frais supplémentaire pour vous.

Merci pour votre soutien à Soho Hana !


Vous aimerez aussi :

19 commentaire sur “Bullet Journal, l’envers du décor … – CD4C#2

  1. Coucou! Première fois que je commente alors que je viens très régulièrement ! Juste pour te dire que j’adore tes articles sur le bullet! t.es articles sont vraiment super ! 😁

  2. Non pas de compte IG (Instagram?) mais je peux t’envoyer des photos si tu veux…
    Mon bujo va aussi changer dans quelques jours (en tous cas dès décembre), vu que Numéro 2 va bien finir par se décider à venir au monde (de toute façon, jeudi dernier carat, il lui faudra quitter son cocon douillet).
    J’ai dans le rabat de mon protège Bujo quelques feuilles volantes que j’intègrerai dans Décembre, qui concernent 2018…

    1. Oui Instagram, désolée l’habitude de parler en abrégé (je dirais même la mauvaise habitude …).
      Carrément je veux bien des photos ! Enfin quand tu auras le temps, parce que bon tu vas être bien occupée dans les jours à venir … Toujours pas décidé à montrer le bout de son nez 🙂 ?

  3. Heureusement que nos carnets ne sont pas parfaits, il ne font que refléter notre quotidien, avec des hauts et des bas, et c’est bien comme ça… la perfection, c’est épuisant ! 😅😉

  4. Ca me rassure de voir que je ne suis pas la seule à avoir un petit problème d’assiduité avec mon index !! 🙂
    Le positif c’est que je me suis calée un rendez-vous avec moi-même dans mon agenda pour enfin remplir tous mes index laissés à l’abandon et archiver correctement mes carnets !

    1. Ahahah 🤣
      Tu vas me prendre pour une folle, mais maintenant j’essaie de « m’appliquer » dans mes ratures pour éviter le syndrome « arrachage de page ». Et tu sais mes pages au final c’est juste de l’écriture, avec quelques jolis titres et en s’appliquant un peu, on peut arriver à de jolis résultats 😉

  5. Une petite coquille: il faut lire « quand je fais » et non « quand je vais », « mois » au lieu de « moi », « couleurs » et non « couleurs », « simples » au lieu de « simple »… Quand on ne se relit pas…

  6. Pour ma part, je triche: quand je vais une rature, je mets un autocollant dessus!

    Pour les trackers, chaque moi je change le titre, ce que je suis comme « défi » ou résolution…
    J’entame mon 3° mois de BuJo et aucun ne ressemble à celui d’avant: j’ai 4 « collections » entre octobre et novembre, une « collection » en août que je continue à remplir… Et mon index commencé en dégradé de couleur va probablement finir en noir et blanc dès que je changerai de page.

    La seule évolution que je vois est que j’ai commencé en aout en écrivant de plein de couleurs différentes, sans faire de décoration et que maintenant j’écris en noir, très simplement, et que j’insère carrément des frises simple ou des coloriages dans les marges ou sur les pages incomplètes (ma dernière page d’octobre sera complétée d’une belle citrouille ;-))

    1. C’est super intéressant pour ça le Bullet Journal ! En feuilletant nos carnets on se rend compte de ce qui nous a attiré au début, et de comment on a évolué depuis … J’espère que tu tiens le coup de ton côté 😉
      Petite question : tu as un compte IG 🙂 ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *