Bullet Journal – Introduction

Bullet Journal introduction

Le Bullet Journal a été pour moi une véritable révélation. Après un premier essai peu fructueux il y a quelques années, j’ai décidé de recommencer l’expérience en 2016 car j’ai du faire fasse à beaucoup de changements dans mon quotidien, notamment avec Soho Hana. Mais c’est surtout laformidable communauté qui est née autour du concept qui m’a non seulement motivée mais aussi aidée à avoir un journal qui me ressemble et répond parfaitement à mes besoins.

Voici un premier article pour vous expliquer pourquoi j’ai choisi le Bullet Journal.

Un peu d’histoire …

Depuis toujours j’ai tendance à tout noter car mon cerveau a une capacité étonnante à oublier très rapidement les détails du quotidien… Les listes, les post-it et les carnets qui s’accumulent aux quatre coins de l’appartement, c’était mon quotidien.
J’ai testé plusieurs solution pour réunir toutes ces notes dans un seul et même endroit : un carnet unique, un filofax, une tablette … sans succès. Je m’en servais un mois tout au plus.

Fin 2014 je suis tombée par hasard sur un article décrivant le Bullet Journal. Après quelques recherches, j’ai très vite été emballée par le concept.
J’ai donc suivi strictement la méthode de Ryder Carroll, à retrouver sur le site officiel du Bullet Journalwww.bulletjournal.com. Je me suis énormément servi de mon Bullet Journal pendant plusieurs mois, puis j’ai abandonné, comme les autres méthodes

Avec le recul, je pense avoir enfin compris pourquoi : malgré sa grande flexibilité, la méthode de base du Bullet Journal était encore trop rigide pour moi. Certains éléments ne me correspondaient pas tout à fait, et je n’ai pas réussi à les adapter. Jusqu’à ce que je découvre la communauté qui s’est peu à peu construite autours de ce concept.

Les réseaux sociaux fourmillent d’idées et d’astuces afin que votre journal s’adapte à vous, et non l’inverse !

Je vous conseille deux blogs en particulier, qui sont pour moi de vraies références au niveau du Bullet Journal, et qui fourmillent d’idées géniales pour débuter ou pour améliore votre planner : Tiny Ray of Sunshine

Boho Berry

Que trouve-t-on dans mon Bullet Journal ?

Beaucoup de choses !

En plus de mon journal quotidien, il contient beaucoup de collections comme :

  • Les livres à lire
  • Mes économies
  • Des idées de cadeaux pour mes proches et pour moi
  • Un calendrier des tâches ménagères

Pour chaque mois, je dispose d’un planning qui me permet de visualiser rapidement mes rendez-vous et mes sorties. Je réalise également un suivi de mes dépenses, et de l’ensemble de mes tâches quotidiennes.

bullet_journal_introduction_2

Puis viennent les pages dédiées au journal quotidien. Ces pages me servent souvent à préparer chaque journée. J’inscrit mes rendez-vous, les tâches à accomplir, ainsi que les choses importantes dont je veux garder une trace.

Pour les adeptes du smartphone, je ne vais pas vous cacher que mon téléphone contient aussi toute ma vie. Mais le bullet journal vient étonnement bien le compléter. Mon téléphone me sert à noter rapidement une tâche ou un rendez-vous, et surtout se synchronise avec l’agenda que je partage avec mon homme. Je reporte ensuite dans mon Bullet Journal les notes importantes prises avec mon téléphone pendant la journée.

Quel matériel j’utilise ?

Personnellement j’ai beaucoup hésité entre un format A5 et A6. Après avoir testé les deux, je suis restée sur un format A5, plus confortable pour écrire.

Au niveau du carnet, un grand choix s’offre à vous. Personnellement j’ai testé :

bullet_journal_introduction-01

Finalement je suis restée sur le Leuchtturm 1917, principalement pour son style « Pointillés » qui permet d’écrire droit tout en gardant des pages épurées.

Au niveau des stylos, j’utilise principalement des feutres PITT Faber-Castell, taille F pour les titres, et taille S pour l’écriture. Ils proviennent d’un kit de matériel à dessin acquis il y a de nombreuses années (d’ailleurs ils fonctionnent toujours aussi bien !). Ils sont actuellement vendus en pochettes de 4 stylos qui se complètent bien surtout si vous aimez dessiner :

Enfin pour les couleurs, j’utilise des Triplus fineliner de Staedtler.

bullet_journal_introduction-04

Vous savez tout ! A bientôt pour un premier retour d’expérience sur ce nouvel essai du Bullet Journal …

sohohana_signature


Matériel utilisé :

Cet article fait partie d’un programme d’affiliation. Ce qui signifie que si vous cliquez sur un lien et que vous effectuez un achat sur Amazon, je recevrai une petite commission sans frais supplémentaire pour vous.

Merci pour votre soutient à Soho Hana !


 

Vous aimerez aussi :

9 commentaire sur “Bullet Journal – Introduction

  1. Bonjour,
    après la lecture d’un article sur le Bullet journal et de nombreuses recherches sur le web je suis tombée sur votre blog.
    Et depuis je n’ai plus qu’une envie : m’y mettre. Enfin un outil simple (enfin je crois?…) ludique, personnalisable, dans lequel noter mes RDV, mes coups de coeurs, extraits, citations, inspirations… bref tout. Exit les multiples carnets de toutes tailles et de toutes sortes (je suis fan des carnets) dans lesquels je notais, collais tout ou presque, donc qui étaient à peine commencés qu’ils étaient déjà délaissés . Depuis que je suis créatrice d’entreprise j’étais à la recherche d’outils d’optimisation. Je pense l’avoir trouvé. En plus il offre l’intérêt de pouvoir l’illustrer.
    Mon seul regret ? Avoir déjà acheté l’agenda 2017. Du coup je pense le personnaliser, y ajouter des pages et construire mon propre journal, en m’inspirant de vos nombreux exemples de pages et du tracker (i love it).
    Hâte !

    1. Le Bullet Journal est vraiment un super outil, qui a l’avantage de s’adapter à chaque utilisateur. Il peut donc rester très simple, ou au contraire devenir très complexe 😉
      J’espère qu’il vous aidera au quotidien en 2017 !

  2. Il est arrivé ce matin au courrier.

    Voilà.

    Il est là.
    Sur la table.
    J’ai longuement pensé à lui avant de passer à l’acte. Moi d’ordinaire si impulsive, j’ai réfléchi, je l’ai rêvé, dans sa déclinaison de couleurs possibles. Lequel choisir?
    L’élu est, sobrement, taupe. Parce que l’essentiel doit être à l’intérieur, et que l’écrin compte peu. Et ne doit surtout pas faire d’ombre au contenu. Être, avant de paraître.

    Mon Leuchtturm 1917.

    Je vais réfléchir encore un peu, puis l’ouvrir, le humer……inspirer un grand coup, et me lancer.

    😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *