FAQ Bullet Journal

FAQ Bullet Journal

Je reçois chaque jour de nombreuses questions concernant le Bullet Journal, en particulier en rapport avec l’article expliquant la méthode de base en 10 étapes.

Voici donc la toute première FAQ du blog dédiée au Bullet Journal dans laquelle je reprends toutes vos questions. J’ai essayé de les rassembler en différentes catégories afin que ce soit le plus simple possible pour vous.

Le concept général du Bullet Journal

Concept général

Un Bullet Journal est un agenda personnel servant à gérer ses tâches et ses rendez-vous.

La particularité du Bullet Journal est qu’il n’est pas pré-imprimé comme un planner classique. Le principe consiste à partir d’un carnet vierge, et de créer soit-même ses propres pages.

Chacun est donc libre de mettre en page ses propres plannings. Le Bullet Journal contient également des pages plus personnelles appelées collections, que chacun créera en fonction de ses besoins.

Le Bullet Journal nous vient tout droit des Etats-Unis où il a été inventé par Ryder Carroll.

Ryder Carroll partage depuis quelques années sa technique unique et révolutionnaire d’agenda personnalisé sur son site bulletjournal.com.

Depuis la technique de base a beaucoup évolué, et elle s’est enrichie grâce à la formidable communauté du Bullet Journal qui existe dans le monde entier.

Commencer son Bullet Journal

Commencer son Bullet Journal

Pour commencer, le plus simple est de partir d’un vieux carnet. Partez de la méthode de base. Petit à petit, n’hésitez pas à expérimenter de nouvelles choses. Au bout d’un ou deux mois, quand vous commencez à être à l’aise avec la méthode, investissez dans un carnet à la fois joli et pratique, pour vous motiver à écrire et à utiliser votre Bullet Journal.

Surtout continuez à tester de nouvelles pages, de nouvelles mises en forme. Votre Bullet Journal va forcément évoluer en même temps que vous. C’est là toute la richesse de l’outil !

C’est un équilibre à trouver, qui passera par la pratique et l’expérimentation. 

Pour ma part j’utilise beaucoup Google Calendar et ses calendriers partagés. Je jette donc régulièrement un œil sur ces calendriers pour reporter les événements qui m’auraient échappés dans mon Bullet Journal. Je le fais en général chaque début de semaine, et ça marche plutôt bien pour le moment.

A priori non, car le Bullet Journal inclus une partie agenda.

Mais vous pouvez également utiliser un planner classique, et un Bullet Journal à côté uniquement pour gérer vos collections par exemple.

Non, vous pouvez débuter votre Bullet Journal n’importe quand.

De la même manière, rien ne vous oblige chaque début d’année à commencer un nouveau carnet. Sauf bien sûr si c’est quelque chose qui vous motive !

Comme vous allez vous-même créer vos plannings, vous pouvez commencer au mois de votre choix.

Tout ce dont vous avez besoin !

Pour commencer je vous conseille de jeter un œil sur la méthode de base, pour vous familiariser avec la structure de ce type d’agenda. A vous ensuite de modifier certaines pages, d’en ajouter, en fonction de vos besoins et de vos envies !

Le matériel

Le matériel

Tout dépend de l’utilisation que vous faites de votre Bullet Journal. Certaines personnes utiliseront un carnet par an, tandis que pour d’autres, un carnet permettra de tenir seulement quatre mois.

Généralement je commande un nouveau carnet lorsque j’arrive aux deux tiers de celui que j’utilise, pour ne pas me retrouver bloquée.

Les éléments donnés ci-dessous sont valables uniquement pour les carnets Leuchtturm1917 que j’utilise. Pour information, le grammage de ces carnets, c’est à dire l’épaisseur du papier, est de 80 g/m². Les carnets Moleskine ont un grammage légèrement inférieur, de 70 g/m². Si vous souhaitez un papier plus épais, je vous conseille les carnets Rhodia, qui eux ont un grammage de 90 g/m²

Stylo noir

J’aime beaucoup écrire au feutre, probablement parce que j’ai l’habitude de dessiner à l’encre.

J’ai commencé par utiliser des stylos Faber-Castell PITT taille S, mais très vite la mine s’est enfoncée … Sachant que je ne maltraite pas mes feutres, j’étais assez déçue par la qualité. 

Depuis j’utilise un Staedler Pigment Liner 0.3mm et pour le moment j’en suis plutôt contente.

Ces deux feutres ne transpercent pas le papier, mais ils se voient légèrement par transparence. Personnellement ça ne me dérange pas plus que ça. Je pense que le prochain feutre que je testerai sera un Staedler Pigment Liner un peu plus fin, probablement un 0.2 mm. 

Stylos de couleur

Au niveau des feutres de couleurs, j’utilise depuis très longtemps des Staedtler Triplus FineLiner. J’adore ces feutres, le rendu est superbe, et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’ils tiennent dans le temps ! 

Feutres de couleur

Enfin j’ai découvert récemment les feutres Tombow Dual Brush, dont je suis tombée littéralement amoureuse. Ils possèdent deux pointes, une pointe pinceau et une pointe fine, ce qui permet à la fois d’écrire et de colorier des zones. Ces feutres sont miscibles entre eux, et ne transpercent pas le papier.

Je possède deux kits qui sont parfaitement complémentaires et qui offrent un large choix de couleurs et de teintes :

Il s’agit d’un carnet Leuchtturm.

Pour information les carnets Moleskine et Rhodia ne possèdent pas de pages numérotées.

Ah les pointillés … probablement ma meilleure découverte de 2016 ! A ce jour voici les marques que je connais qui proposent des carnets avec ce style de page :

Vous pouvez utiliser n’importe quel carnet de votre choix, peu importe le format ou le style de page. L’important est qu’il vous corresponde, et qu’il vous donne envie d’écrire à l’intérieur.

Cependant si je devais aiguiller votre choix, pour moi rien ne vaut le Leuchtturm1917 ! C’est un carnet rigide, numéroté, avec des marques-page et une pochette intégrée, et surtout ses pages sont avec des pointillés.

Je vous parle régulièrement de deux autres marques que j’affectionne : Moleskine et Rhodia. Voici un tableau comparatif de ces trois carnets :

Leuchtturm1917 Moleskine classic Rhodia Rhodiarama
Format 21,0 x 14,6 cm 21,3 x 13,7 cm 21,0 x 14,8 cm
Disponible en plusieurs couleurs oui non oui
Couverture rigide oui oui oui
Pages numérotées oui non non
Marque-page 2 1 1
Index pré-imprimé oui non non
Pochette intégrée oui oui oui
Pages à pointillés oui oui oui

Bien sûr ! L’objectif du Bullet Journal, c’est qu’il s’adapte à chacun. Si vous préférez les anneaux, optez pour ce style de planner. L’avantage, c’est que vous pourrez facilement déplacer les pages.

Testez différents supports pour voir ce qui vous convient le mieux !

Organisation du carnet

Organisation du carnet

Vous aurez effectivement parfois à écrire un événement dans votre journal annuel, puis dans votre journal mensuel, et enfin dans votre journal quotidien. Si cet répétition vous gène, essayez de mettre en place une organisation différentes dans votre Bullet Journal.

Pourquoi ne pas tester le calendex ?

Ou encore utiliser un planning hebdomadaire uniquement ?

Testez différentes dispositions jusqu’à trouver celle qui vous convient le mieux.

Votre meilleur ami pour trouver des idées de pages sera probablement Pinterest !

Si vous souhaitez vous inspirer de la communauté française, voici un tableau dédié :

L’important si on utilise un tracker est de savoir pourquoi on le fait.

De mon côté par exemple j’ai abandonné les trackers lorsque j’ai commencé mon Bullet Journal pour deux raisons :

  1. Cela ne m’encourageait pas à faire mes tâches quotidiennes
  2. Je n’avais pas d’intérêt à suivre si mes tâches quotidiennes avaient bien été réalisées.

Utilisez un tracker uniquement si vous en avez besoin.

D’autre part il existe plusieurs formes de tracker. Celui que vous utilisez n’est peut être pas le bon pour vous. Avez-vous testé l’un des trackers ci-dessous ?

  • un tracker mensuel
  • un tracker hebdomadaire
  • un tracker par thématique (ménage, sport, alimentation, humeur, bien-être, …)

Avec la méthode de base, les listes s’ajoutent sur la première page disponible. Peu importe que vous soyez au début, au milieu, ou à la fin du mois en cours. L’index vous permettra de retrouver cette liste plus tard.

Si cet aspect de la méthode vous dérange, vous pouvez :

  • Mettre toutes vos listes à la fin de votre Bullet Journal
  • Avoir deux carnets, où utiliser le principe du Midori
  • Passer sur un planner à anneaux type Filofax

Les évènements futurs se notent dans le planning mensuel s’ils ont lieu lors du mois en cours, ou bien dans le planning annuel s’ils ont lieu un peu plus tard.

Tout dépend de votre manière de fonctionner, mais non, rien n’est obligatoire avec le Bullet Journal ! 

Pour ma part j’aime prendre 5 minutes le matin pour organiser ma journée. C’est à ce moment là que mes pages journalières me servent. Je reporte mes rendez-vous, et j’ajoute les tâches que je veux faire pour la journée. J’aime aussi le principe du journal qui me permet de noter les événements marquants, ou mon état d’esprit du moment.

Mais rien n’empêche d’utiliser uniquement un planning mensuel si c’est ainsi que vous réussissez le mieux à vous organiser. 

Un planning hebdomadaire peut également être un bon compromis.

Une tâche qui n’est plus d’actualité est une tâche qui ne sera jamais réalisée.

Par exemple prenons une tâche :

« • Faire un gâteau d’anniversaire »

Imaginons que finalement la personne en charge du repas a commandé un gâteau chez le pâtissier. Je n’ai plus à faire de gâteau, cette tâche ne sera jamais réalisée. Elle peut donc être rayée :

«  Faire un gâteau d’anniversaire »

Si en revanche je réalise bien ce gâteau, je vais pouvoir placer une croix sur cette tâche dès que je l’aurai terminée :

« x Faire un gâteau d’anniversaire »

 

Les collections sont à la base un regroupement de tâches ou de notes sur une thématique en particulier : livres à lire, films à voir, etc …

Par extension les collections vont en fait regrouper toutes les pages autres que :

– le planning annuel

– le planning mensuel

– le journal quotidien

Une « collection » devra être reportée dans ton index pour pouvoir la retrouver facilement.

Voici quelques exemples de collections :

  • tracker
  • suivi des dépenses
  • regroupement d’adresses
  • page de suivi de poids
  • regroupement d’adresses

Le symbole < sert à marquer les tâches inscrites dans le journal quotidien, qui se retrouvent migrées dans le planning annuel.

Personnellement je ne l’utilise pas. Lorsque je dois ajouter une tâche ou un événement dans le futur, je l’inscris directement dans le planning annuel, sans passer par le journal quotidien.

Décorer son Bullet Journal

Décorer son Bullet Journal

Si ce point est un véritable blocage pour vous, n’hésitez pas à utiliser des tampons ou des stickers pour décorer votre Bullet Journal. Je vous propose par exemple en téléchargement chaque mois un planning mensuel. Vous retrouverez également dans la librairie des pages toutes prêtes pour suivre vos remboursements de frais médicaux, ou pour vous lancer dans le challenge 52 semaines.

De nombreux blogs proposent gratuitement de télécharger des pages pour votre Bullet Journal. Abusez-en !

Le meilleur endroit pour faire le plein d’idées, ce sont les blogs et les réseaux sociaux. Pinterest regorge de tableaux consacrés au Bullet Journal, tout comme Instagram.

Il est vrai qu’avec toutes les photos de Bullet Journal plus beaux les uns que les autres qui inondent la toile, on peut parfois se sentir tout petit et pas à la hauteur.

Mais même si certains Bullet Journal sont de véritables œuvres d’art, n’oubliez pas qu’il s’agit avant tout d’un outil pratique pour s’organiser au quotidien ! Tout le monde n’a pas forcément la fibre artistique. Tout le monde n’a pas l’utilité d’avoir un Bullet Journal décoré et coloré sur chaque page.

Et ne soyez pas trop dur avec vous-même. Vous trouvez que vos pages sont ratées ? Tout le monde passe par là. Même moi aujourd’hui, mais ce sont les pages qu’habituellement je ne vous montre pas ! Je vous prépare d’ailleurs un article sur le sujet, avec mon tout premier Bullet Journal (attention ça pique les yeux …), ainsi que mes plus gros ratés !

Tout ça pour dire que l’écriture, les dessins, la mise en page, ça vient petit à petit. Et ce n’est absolument pas indispensable pour avoir Bullet Journal utile au quotidien !

Ce choix est très personnel et va dépendre de l’utilisation que vous faites de votre Bullet Journal, ainsi que du temps que vous aurez à consacrer à cet agenda.

Un Bullet Journal décoré vous donnera peut-être plus envie d’écrire dedans quotidiennement et de vous en servir.

Mais il ne fait pas perdre de vue que le Bullet Journal est avant tout un outil pratique d’organisation. L’esthétique de votre Bullet Journal ne doit pas devenir une contrainte.

Le plus simple est de tester différentes mises en page, et de voir ce qui vous correspond le mieux !

Les points de blocage

Les points de blocage

Si vous possédez un agenda classique, rien de vous empêche de le personnaliser, en ajoutant des collections par exemple. Vous pouvez vous inspirer de la librairie pour imprimer les pages qui vous intéressent, et les coller dans votre agenda.

Je connais très très bien ce sentiment, croyez-moi … Et figurez-vous que grâce au Bullet Journal, j’ai fait énormément de progrès dans ce domaine !

Lorsque vous faites une erreur, ou que vous ratez un page, il n’y a pas 36 solutions :

  • Vous acceptez l’erreur, vous tournez la page et vous recommencez. Croyez-moi quand vous revoyez certaines erreurs quelques mois plus tard, vous en rigolerez !
  • Vous rattrapez votre erreur à grand renfort de stickers, d’étiquettes ou de masking tape !

S’il s’agit vraiment d’un gros point de blocage pour vous, optez pour un format à anneaux. Vous pourrez facilement déplacer les pages, ou recommencer celles qui ne vous plaisent pas.

Mais je vous assure qu’avec un peu de persévérance, utiliser un carnet vous fera devenir beaucoup plus tolérant avec vous-même !

Effectivement, souvent le Bullet Journal est plus qu’un simple agenda. Il contient des choses personnelles, des pensées, des dessins qu’on ne souhaite pas partager avec tout le monde. Le blocage peut aussi parfois venir d’une gêne provoquée par le fait d’écrire dans une sorte de journal intime devant d’autres personnes.

Commencez par identifier à quels moment vous utilisez votre Bullet Journal en public, et quels sont les éléments qui provoquent la gêne. Reprenez ensuite cette liste point par point pour trouver des solutions.

Vous êtes gênés car les pages sont trop colorées et contiennent trop de dessins ? Peut-être faut-il revenir à une présentation plus sobre, quitte à réserver une double-page pour vos élans artistiques.

Une pensée très personnelle vous traverse l’esprit et vous voulez la noter sur la page réservée à cet effet ? Mais cette page contient déjà des choses que vous ne voulez pas que d’autres lisent ? Une solution peut être d’utiliser votre smartphone pour noter cette pensée, pour la reporter ensuite dans votre Bullet Journal le soir.

De mon côté je ressentais cette gêne au début, mais à force de parler de mon Bullet Journal à tout le monde, mon entourage s’est vite habitué. Il se sont rapidement rendu compte qu’il ne s’agissait pas d’un simple journal intime, mais d’un véritable outil d’organisation. Maintenant ce sont eux qui me demande « Tu n’aurais pas noté le nom de l’endroit où on est allé il y a 15 jours dans ton bullet journal ? », ou encore « note-le dans ton journal comme ça on n’oubliera pas de le faire ».

 

Si vous suivez la méthode de base, le Bullet Journal vous prendra 5 minutes par jour pour organiser votre journée, pas plus. Le matin vous jetterez un œil au journal quotidien de la veille pour faire le point sur les tâches effectuées. Puis vous regarderez votre planning et à votre TODO mensuels pour préparer votre journal quotidien. Et enfin vous ajouterez quelques tâches à effectuer dans la journée. 5 minutes !

La préparation du mois suivant ainsi que la migration vous prendra un peu plus de temps. Comptez environ une demie-heure chaque mois.

Voilà pour la méthode de base !

En revanche si vous voulez dessiner de jolis titres, ajouter la météo du jour, ou encore une barre temporelle, forcément vous allez passer plus de temps chaque jour sur votre Bullet Journal. De même si votre planning mensuel est complexe, avec des cases à dessiner, des collections mensuelles à ajouter, etc … vous passerez plus de temps à préparer le mois suivant.

L’important, c’est de trouver le juste équilibre. Testez la méthode et ne vous découragez pas le temps d’ajuster le curseur entre un Bullet Journal purement pratique, et un Bullet Journal artistique. Et n’oubliez pas : le Bullet Journal est un outil personnel. Inutile de se mettre la pression. C’est à vous et à vous seul d’ajuster ce curseur en fonction de vos besoins.

J’espère  que cette FAQ dédiée au Bullet Journal vous sera utile. Si d’autres questions vous viennent à l’esprit, n’hésitez pas à les poser en commentaires !

Elodie - Soho Hana

 

 

 


Matériel utilisé

Cet article fait partie d’un programme d’affiliation. Ce qui signifie que si vous cliquez sur un lien et que vous effectuez un achat sur Amazon, je recevrai une petite commission sans frais supplémentaire pour vous.

Merci pour votre soutient à Soho Hana !


Vous aimerez aussi :

2 commentaire sur “FAQ Bullet Journal

  1. Bonjour,
    Merci, merci pour toutes ces informations.
    J’utilise depuis toujours des agendas format personal (10 x 17 cm) avec anneaux, mais parfois je le trouve trop épais et il prend trop de place ds mon sac.
    Je trouve les bujo tellement jolis que j’ai envie de tester et voir si j’arriverais à remplacer mon agenda.
    Hier après midi j’ai pris un simple cahier d’écolier à grands carreaux (ce que j’avais sous la main 🙂 ) et j’ai pris votre méthode en 10 étapes pour commencer et voir si j’arrive à tout suivre sur quelques jours ou semaines.
    Si tout va bien j’aimerais voir si je trouve un carnet au format approximatif de mon agenda, afin de le transporter ds mon petit sac à main.

    1. Très bonne démarche pour débuter ! Un format A6 s’approcherait de la taille de ton agenda. Mais peut-être que ce sera trop petit pour écrire dedans ? Tiens moi au courant 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *