Le fait que les autres puissent voir mon Bullet Journal quand j’écris à l’intérieur me dérange.

Effectivement, souvent le Bullet Journal est plus qu’un simple agenda. Il contient des choses personnelles, des pensées, des dessins qu’on ne souhaite pas partager avec tout le monde. Le blocage peut aussi parfois venir d’une gêne provoquée par le fait d’écrire dans une sorte de journal intime devant d’autres personnes.

Commencez par identifier à quels moment vous utilisez votre Bullet Journal en public, et quels sont les éléments qui provoquent la gêne. Reprenez ensuite cette liste point par point pour trouver des solutions.

Vous êtes gênés car les pages sont trop colorées et contiennent trop de dessins ? Peut-être faut-il revenir à une présentation plus sobre, quitte à réserver une double-page pour vos élans artistiques.

Une pensée très personnelle vous traverse l’esprit et vous voulez la noter sur la page réservée à cet effet ? Mais cette page contient déjà des choses que vous ne voulez pas que d’autres lisent ? Une solution peut être d’utiliser votre smartphone pour noter cette pensée, pour la reporter ensuite dans votre Bullet Journal le soir.

De mon côté je ressentais cette gêne au début, mais à force de parler de mon Bullet Journal à tout le monde, mon entourage s’est vite habitué. Il se sont rapidement rendu compte qu’il ne s’agissait pas d’un simple journal intime, mais d’un véritable outil d’organisation. Maintenant ce sont eux qui me demande « Tu n’aurais pas noté le nom de l’endroit où on est allé il y a 15 jours dans ton bullet journal ? », ou encore « note-le dans ton journal comme ça on n’oubliera pas de le faire ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *