Pourquoi je me suis mise au Zentangle

zentangle

J’ai toujours adoré dessiner depuis que je suis toute petite, particulièrement en noir et blanc. Récemment une personne s’est exclamée en voyant l’un de mes dessins « Super ton zentangle ! »

Je suis restée assez dubitative face à ce commentaire, à me demander comment je devais le prendre… Heureusement mon ami Google a vite levé mes doutes. Après une recherche rapide, j’ai découvert un univers totalement nouveau pour moi, dans lequel je me suis immédiatement sentie dans mon élément !

Qu’est-ce qu’un Zentangle ?

Le Zentangle est une technique de relaxation inventée par Rick Roberts et Maria Thomas. Le principe est de de réaliser de petits dessins avec des motifs structurés qui se répètent dans des espaces délimités. Le site officiel définit cet art avec les neufs caractéristiques suivantes :

  • Intuitif
  • Relaxant
  • Inattendu
  • Cérémonial
  • Intemporel
  • Transportable
  • Esthétique
  • Accessible
  • Valorisant

Plutôt pas mal non ? Entrons un peu plus dans le détail …

Le Zentangle, c’est simple, joli, et relaxant !

Même si je suis plongée au quotidien dans un contexte numérique, j’aime revenir au papier et au crayon en écrivant ou en dessinant.  Inutile d’avoir des notions de dessin pour pratiquer le Zentangle, il s’agit d’une pratique vraiment accessible à tous. Inutile également d’acheter du matériel cher ou professionnel. Un simple stylo noir et une feuille suffisent. En plus de limiter les investissements, cette simplicité permet surtout de dessiner presque n’importe où et n’importe quand !

Vous l’aurez compris, vous pouvez pratiquer le Zentangle sans être particulièrement « doué » en dessin. Je m’étonne toujours moi-même du rendu final de chaque dessin, alors qu’en cours de réalisation, je vois surtout l’irrégularité des formes ou bien les erreurs de remplissage. Testez, je vous assure que vous serez surpris du résultat !

J’apprécie également cet art car il me permet de faire le vide, de me détendre, que ce soit tôt le matin pour préparer ma journée, ou le soir pour évacuer le stress accumulé. Le Zentangle est souvent décrit comme une véritable technique de méditation. Il ne s’agit pas d’un simple gribouillis pendant une conversation téléphonique ou une réunion. La pratique doit s’accompagner d’un véritable engagement. La répétition des gestes et des motifs apporte un côté cérémonial que j’apprécie beaucoup. J’aime cette sensation lorsque je me concentre sur le dessin, sans véritablement penser au résultat final. L’image se construit au fur et à mesure, section par section, motif par motif…

Comment débuter ?

Avant de découvrir que derrière ces jolis dessins, il y avait une véritable technique, j’ai commencé par m’inspirer des nombreux exemples que l’on peut trouver sur internet.

J’ai ensuite travaillé la méthode grâce à Art Zen, un blog que je vous recommande fortement pour acquérir les bases du Zentangle. Les articles sont rapides à lire et bien rédigés, on comprend rapidement les différentes étapes à suivre entre le tracé de la trame de fond, puis le remplissage de cette trame avec les motifs.

Aujourd’hui je pratique une sorte de mélange en suivant la méthode de base pour les motifs, et en m’inspirant de formes plus diversifiées pour la trame de fond.

Vous l’aurez compris, le Zentangle fait maintenant partie de ma vie de tous les jours, que ce soit sur une simple feuille de papier, dans mon Bullet Journal, ou sur les objets du quotidien …

zentangle_chaussures

sohohana_signature

Sources : http://creationsjoellemercier.com/


Matériel utilisé :

Cet article fait partie d’un programme d’affiliation. Ce qui signifie que si vous cliquez sur un lien et que vous effectuez un achat sur Amazon, je recevrai une petite commission sans frais supplémentaire pour vous.

Merci pour votre soutient à Soho Hana !


Vous aimerez aussi :

7 commentaire sur “Pourquoi je me suis mise au Zentangle

  1. Je suis très nulle en dessin donc ça m’intéresse ! les tiens sont super réussis et je trouve que ça peut illustrer simplement une page, je vais essayer !

  2. ouah ! j’adore ! je suis plutôt nulle en dessin, mais je pense que de petits motifs comme ceux-là, je devrais pouvoir y arriver. J’aime beaucoup le coloriage art thérapie, mais je ne prends pas assez de temps pour moi pour le faire. Je me demandais ce que je pouvais faire dans le train autre que lire et écrire. Maintenant, j’ai trouvé ! je vais tester le Zentangle.

    1. Tu verras c’est très très agréable de regarder son dessin à la fin et de se dire : « ah mais en gribouillant j’ai réussi à faire ça ? moi ? » 😀
      Envoie-moi des photos de tes premiers zentangles ! C’est vrai que je n’avais pas pensé au train mais c’est une super bonne idée … Merci !

  3. Alors les anciens dessinateurs de motifs de broderie, dentelle, de céramique, d’orfèvrerie, les classiques, néo-classiques, sans parler des celtes ou encore des Zaïrois avec le velours Kasaï et j’en passe apprécieront la récupération absolument odieuse de leur art promue au rang de gribouillage…C’est spéculer sur l’inculture, la bêtise et le panurgisme contemporain. Habile mais malhonnête. ET quand je vois des personnes voulant faire des « formations »…C’est pathétique…Pauvre époque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *